07/11/2019

EVERGREEN 228

posté à 15h02 dans "Résultats"

Le week-end de notre triathlon jeunes, David était parti en compagnie de Manu pour une aventure triathlétique à Chamonix sur un IRONMAN hors norme comme il aime les choisir... Encore une belle aventure dont vous pouvez lire le récit à la suite...

Bravo à David pour sa performance et merci pour nous faire partager de tel moment de sport et d'aventure....

 

EVERGREEN 228 :

41ème : David CLERE : 24h10'10"

 

Un petit récit de mon aventure à Chamonix :

annulée en 2018 pour manque de partenaires l'evergreen renaît de ses cendres en 2019 pour une 4ème édition avec au programme : 4km de nat / 190km de bike / 42km de trail. le beau temps est annoncé alors cool ça va changer de livigno l'année dernière. Mon fidèle ami manu va m'accompagner sur ce week end mais son rôle de supporter sera très limité cette fois ci car le reglement l'impose.

jeudi 12 : départ pour Chamonix avec mon manu pour une belle aventure j espère. Arrivée tardive après des déviations suite une coupure de l A40 ça commence. le marathon des sables est au centre de nos discussions.

vendredi 13 : lever matinal pour aller au briefing obligatoire et déposer le matos. le soleil brille il fait chaud. le lac de montriond ou l on va nager est situé à 70km de l arrivée sur Chamonix. Petit lac enclavé à côté de morzine l eau est pure transparente et surtout bien fraîche !! on nous annonce 14 degrés je frissonne d avance. nous serons 120 fous au départ : combien de survivants ? manu prend des notes et est très attentif aux consignes de Bruno lebeda le gentil sadique organisateur !! petite bouffe au resto du lac (on va éviter la raclette et la tartiflette ) petit tour du lac histoire de digerer un peu. le temps est splendide les paysages magnifiques. detour par morzine pour visiter puis retour sur Chamonix pour repérer l aire d arrivée. Avec un guide comme Manu qui connaît le coin comme sa poche nickel !retour à la chambre avec vue sur le mont Blanc, pasta party improvisée puis prépa des sacs et des munitions pour la bataille du lendemain.
Samedi 14 (le jour le plus long!!) : 3h15 : le réveil sonne ça pique un peu, gazés nous partons pour l aire d arrivée où une navette m emmènera au lac avec les autres frappés ! Après 1h30 de bus à roupiller nous arrivons au lac à 5h30. il fait bien noir et bien frais : dépose des sacs récup de la puce et bientôt enfilage de combi de bootties et de gants néoprène : les batraciens sont prêts à en découdre pas un coincoin en vue. le jour se lève musique d ambiance des applaudissements pour se réchauffer et c est parti pour une journée folle ; eau froide au Rdv respi difficile durant 10 min puis 2 boucles de 2 km à faire avec peu de bonnets verts autour de moi on va pas se battre dans l eau !! dans la seconde boucle je me fais déposer par les bonnets oranges partis 45min après nous eux feront la moitié de la distance (118). Après 1h20 je sort glacé comme les autres mais frais la transition s annonce épique avec les doigts engourdis. Après 10 min je me transforme en cycliste pour affronter les 8 cols à grimper sur ce magnifique parcours de montagne. apres quelques km de descente 1er col à gravir Joux plane 12km à 8%, il fait déjà chaud manu m encourage à bord du Sharan la vue au sommet est superbe !! descente dangereuse et technique j y vais tranquille moi !! petite partie plate avant la montée sur araches plutôt facile mais longue. belle descente en zig zag prudente. 1er arrêt  à cluses pour manger et reprendre des forces. je repars sous le cagnard avant d affronter l enchaînement col de romme (9km à 9%) et la colombiere (8km à 8,5%). les jambes tournent bien cool j arrive au reposoir un splendide village au milieu des montagnes quelles couleurs !! au sommet de la colombiere arrêt au stand pour remplir les bidons et avaler un giga sandwich préparé la veille miam miam. mon fidèle manu me prête sa crème solaire car ça cogne !! Après 10min je repars pour une longue descente pour atteindre thones. Petit passage à vide sur le plat avant d attaquer l enchaînement col de la croix fry (12km à 8,5%) puis les aravis (5km à 7%). coup de chaud lors de l ascension vive les fontaines pour se rafraîchir des retraités me déposent en vélo elec j ai les boules !! pause au sommet pour remplir les bidons et se ravitailler. En haut des aravis un second big sandwich s impose. Je file mon bike à manu qui ne veux pas prendre ma place pourquoi ? belle descente vers la giettaz et flumet puis retour vers megeve par un long faux plat usant. Manu s'arrête au Mac do moi pas !! les km défilent tout va bien les sensations sont bonnes.descente sur combloux domancy puis retour dans la vallée à passy. Arrêt au ravito je fais le plein mais commence à être écoeuré un peu. Montee vers servoz ça mouline encore je retrouve mon manu que je croyais perdu !! petite descente puis dernière ascension la côte de vaudagne (5km à 8%) au km180 ça pique un peu mais j avance pas de coup de bambou encore ? descente sur les houches puis retour sur Chamonix sur une chaussée bien pourrie : 195km avalé en 10h30 avec plus de 5000m de positif (5200 Je crois). J arrive à t2 à 18h45 et content de descendre du bike. Transition escargot pour me transformer en traileur chargé comme un mulet. c est parti pour le plus dur après 1km de cap je me plante de direction mais m en aperçois heureusement !! la première ascension est très raide (1h30 seulement de jour ) forts pourcentages grosses pierres à escalader tout le monde est en mode randonnée avec bâtons. La nuit tombe les vertiges apparaissent au dessus de la mer de glace. je m arrête allume la frontale puis mange un mini sandwich je repars un peu bizarre j escalade je grimpe j avance : 1er ravito à montenvers : soupe chaude fromage jambon ça fait du bien !! Je suis avec d autres athlètes qui sont tous dans le même état c est rassurant !! Je repars ça grimpe encore dans la nuit seul sur des sentiers accidentés en bord de falaise ça fout un peu les petoches parfois je surplombe Chamonix toute éclairée en bas (Je suis passé de 900 à 2600m en 10km !!) arrêts fréquents pour besoins naturels et recharge énergétique je ne regarde plus ma montre aucune notion de temps de l heure qu il est. j arrive au plan de l aiguille guidé par les balises jaune fluo. Je suis bien cramé long arrêt pour remplir son estomac les barres énergétiques faites maison dans la vallée sont succulentes. La descente de 8km s  annonce terrible car très technique glissante et dangereuse au vu des panneaux parfois.c est la galère je manque plusieurs fois de tomber malgré ma prudence. Après 6h de randonnée retour à t2 ou je retrouve mon manu toujours aussi fidèle. certains arrêtent et d autres comme moi repartent pour la même chose mais sur l autre versant : je prend mon temps soupe fromage pain de mie complet il faut bien celà pour continuer 6h de plus. Il est minuit seulement 7 finishers. j abandonne Manu qui va aller se coucher et c est reparti pour une ascension infernale vers flegere. J ai chaud et froid un bâton  se casse dans un trou pas cool pour continuer. Des pourcentages de ouf des cailloux des racines impossible de courir un peu d alpinisme parfois pour escalader les rochers mais je rattrape et double d autres coureurs. 3 ème ravito au ?m32, j aperçois dans la nuit 4 chamois super !! Arrêt long et discussion avec les bénévoles qui sont au petit soin avec nous il est quand même 3h du mat !! Je repars seul sur un sentier hyper technique ou des panneaux  nous signalent le risque de tomber dans le ravain rassurant !! mon mental d acier à pris le relais j ouvre les yeux admire les décors illuminés par la pleine lune. je suis seul avec moi même. La dernière descente est horrible 8km (on passe de2400 à 900m)les genoux souffrent les chevilles se tordent parfois l enfer quoi quelle galère mais la ligne d arrivée s approche. Le jour commence à se lever sur le mont Blanc face à moi sublime. les 2 dernière km se font au trot je suis sur un nuage la finish line manu qui m attend avec l'organisateur une photo pour immortaliser le moment mélange de joie de satisfaction et de frustration aussi. je l ai vaincu en 24h cet evergreen 228 plein de belles images à jamais gravées dans ma mémoire. Un grand merci à ma chérie à ma tribu à mon fidèle manu et à tous ceux qui m ont encouragé.un dernier mot pour dire que notre nature est  belle mais il faut la respecter et la protéger afin qu elle ne disparaisse pas. soyons éco responsables et vigilants pour qu un jour nos enfants connaissent les mêmes émotions que nous durant ces défis qui peuvent paraître surhumains mais tout est question de mental..

sportivement

David. 

 

 


Autre news:
28/06/2020 : BiKE & RUN : DIJON / CHENOVE / BOURBON-LANCY
16/02/2020 : VTT A VENDRE
02/02/2020 : BiKE & RUN : DIJON / CHENOVE / BOURBON-LANCY
21/12/2019 : CORRIDA d'AUTUN TRIATHLON
05/12/2019 : COURSE DES SAPINS
05/12/2019 : CORRIDA de CHALON/SAONE
29/11/2019 : BiKE & RUN : 2ème étape : DOLE
29/11/2019 : Cross d'AUTUN
29/11/2019 : Cross de FUCHEY
21/11/2019 : SEMI ET FOULEES DE BEAUNE


» Consulter les archives

RSS